Cinéma >Les réalisateurs > Alain Corneau

Alain Corneau
Réalisateur, Scénariste

Biographie

  Alain Corneau


Originaire de Meung-sur-Loire, près d'Orléans, où il est né le 7 août 1943, Alain Corneau se passionne dès son enfance pour la musique, en particulier le jazz qu'il découvre grâce aux soldats américains stationnés dans sa ville suite à la Libération. Batteur de jazz semi-pro, c'est pourtant sa passion cinéphilique pour le cinéma qui va le pousser à monter à Paris afin d'étudier le 7e Art à l'IDHEC. Stagiaire pour Costa-Gavras (sur Un homme de trop), il est assistant réalisateur pour Bernard Paul, Marcel Camus, Marcel Bozzuffi, Jorge Semprun, José Giovanni, Roger Corman et Nadine Trintignant, et participe d'ailleurs au scénario de Défense de savoir, réalisé par cette dernière, avant de s'atteler à son premier film, France, société anonyme, une fable futuriste autour de la libéralisation de la drogue, pour laquelle il compose aussi la bande originale. Le film, en dépit de la prestation de Michel Bouquet, est un échec commercial. En 1975, avec Police Python 357, Alain Corneau rencontre son premier succès et une recette cinématographique qui va faire sa renommée : le polar à la française à forte influence hollywoodienne - sans doute en souvenir de ses années d'étude passées là-bas - , généralement charpenté autour d'acteurs de prestige et d'un scénario impliquant le plus souvent un flic solitaire. Dans ce registre codifié florissant en France à la fin des années 70, Alain Corneau est reconnu comme le chef de file et le meilleur auteur dans le genre. Il retrouve ainsi Yves Montand, héros de Police Python 357, pour La menace, qu'il tourne pour moitié au Canada, avant de procéder à un léger glissement stylistique avec Série noire, une... série noire classieuse et légèrement tordue, scénarisée par l'écrivain Georges Perec. Présenté au Festival de Cannes 1979, tout le monde s'accorde à trouver extraordinaire la performance de Patrick Dewaere, dans le rôle d'un vendeur à domicile entraîné dans une sordide histoire de vol par une adolescente (Marie Trintignant dans un de ses tout premiers rôles). En 1981, Le choix des armes réunit Gérard Depardieu, Catherine Deneuve, Gérard Lanvin et Michel Galabru pour un “thriller crépusculaire” qui s'avère encore être un gros succès commercial. Corneau retrouvera en 1983 Depardieu et Deneuve pour le très ambitieux Fort Saganne, d'après le roman de Louis Gardel, fresque historique prenant pour cadre un fort de garnison dans le Sud Sahara en 1911. Retour au polar avec Le môme, mettant en vedette Richard Anconina, mais le genre a vécu et ce film est le premier échec commercial patent rencontré par le réalisateur, qui réitère alors dans l'adaptation littéraire avec Nocturne indien, d'après le roman pourtant austère et difficile d'Antonio Tabucchi. Jean-Hugues Anglade incarne le personnage principal de ce carnet intime d'une errance à travers Calcutta. En 1991, Alain Corneau est célébré avec la sortie de Tous les matins du monde, réflexion relativement austère sur la création artistique et film dédié à la musique baroque à travers le destin d'un jeune joueur de viole de gambe, Marin Marais, successivement incarné à l'écran par Guillaume et Gérard Depardieu. Sept César viendront couronner ce qui sera la plus grand succès public de l'auteur, qui essuie un nouveau revers cinglant, en 1995, avec Le nouveau monde, racontant son adolescence nourrie au jazz au contact de musiciens américains. Avec Le cousin, le réalisateur se replace sur les rails du genre policier en racontant la relation de complicité particulière qui unit un inspecteur de police (Alain Chabat) à son indic, le fameux “cousin” (Patrick Timsit). Avec le même Timsit, qu'il associe cette fois à Thierry Lhermitte, il s'essaie à la comédie exotique pour enfants avec Le prince du Pacifique, pour un résultat mitigé. Stupeur et tremblements, son dernier film, est l'adaptation d'un roman à succès d'Amélie Nothomb, regard critique sur le monde du travail à la japonaise. Un film tourné en vidéo haute définition, une première pour Alain Corneau.

Filmographie

  Alain Corneau


Affiche de Le prince du Pacifique
Le prince du Pacifique

Affiche de Crime d
Crime d'amour

Affiche de Stupeur et tremblements
Stupeur et tremblements

Affiche de Fort Saganne
Fort Saganne












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z






© Cinéma Passion 2001-2021







156 visiteurs connectés