Cinéma >Les acteurs > Eric Caravaca

Eric Caravaca
Acteur, Réalisateur

Biographie

  Eric Caravaca


Né en 1970 à Rennes, d'origine espagnole, Eric Caravaca passe une enfance nomade à suivre son père, ingénieur en BTP, dans toute la France. Alors que la famille s'est finalement stabilisée à Rouen, le jeune Eric se trouve, au lycée, une vocation de comédien. Il s'inscrit au Conservatoire de Rouen, puis passe un Deug de lettres et monte à Paris où il fait ses classes à l'Ecole de la Rue Blanche (d'où il est viré au bout d'un an) et au Conservatoire. En cours de cursus, il est autorisé à prendre une année sabbatique, qu'il met à profit en partant pour New York où il trouve divers petits jobs à effectuer pour se payer les cours de l'Actor's Studio. De retour en France, Eric Caravaca termine le Conservatoire, où il côtoie entre autres Samuel Le Bihan et Bruno Putzulu. Alors qu'il refuse d'entrer à la Comédie-Française, le cinéma commence à faire appel à son physique solide pour un premier rôle dans Un samedi sur la Terre : il y est le frère suicidaire d'Elsa Zylberstein. Marion Vernoux lui offre ensuite l'unique rôle de son court métrage Dedans, qui sortira en salles dans le recueil consacré au sida et intitulé L'amour est à réinventer. Suivent quelques rôles dans des comédies (Francorusse, La voie est libre) pour aboutir finalement au tout premier plan de C'est quoi la vie ?, de François Dupeyron, avec le rôle d'un fils et petit-fils de paysans qui remet en cause la tradition familiale en choisissant de ne pas hériter de la ferme, vouée à la faillite. Un rôle qui lui vaut le César du Meilleur espoir masculin et qui lui permet d'enchaîner les rôles, notamment dans le road-movie statique (il faut le faire !) Sans plomb, où le comédien donne la réplique à Emma de Caunes, qu'il retrouvera ensuite dans Les amants du Nil, drame d’époque à vocation romantique qui verse hélas un peu trop dans la carte postale. Depuis, le comédien a retrouvé François Dupeyron pour leur deuxième film en commun, La chambre des officiers, où il tient à nouveau le haut de l'affiche dans la peau d'un lieutenant de la Première Guerre mondiale qui, défiguré, échoue au Val-de-Grâce. Salué par la critique, le comédien passe cette fois dans la catégorie supérieure en obtenant une nomination au César du Meilleur acteur. Ses choix suivants continuent de marquer une exigence de carrière hors des sentiers battus : de l'univers abscons de Novo à celui très décalé de Elle est des nôtres, où il est un employé de bureau falot, en passant par le drame historique Soldados de Salamina situé pendant la guerre civile espagnole, Eric Caravaca ne cesse de surprendre, à l’image de Son frère, où il bouleverse dans un rôle d'abnégation absolue. Après Cette femme-là, polar noir de Guillaume Nicloux écrit pour Josiane Balasko, il retrouve – jamais deux sans trois - François Dupeyron pour Inguelezi. Et comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, en 2004, Eric Caravaca passe derrière la caméra pour Le passager où il est contraint de reprendre le rôle-titre après que l’acteur principal, Yann Goven, s’est blessé sur le tournage. 2006 s’annonce bien chargée également. Après avoir participé au grand melting pot de talent de Paris, je t’aime, il apparaît aujourd’hui dans La raison du plus faible de Lucas Belvaux, avant de figurer à l’affiche de J'attends quelqu'un de Jerôme Bonnell, de Mon colonel de Laurent Herbiet et des Ambitieux de Catherine Corsini.

Filmographie

  Eric Caravaca


Affiche de Affaire de famille
Affaire de famille

Affiche de Cliente
Cliente

Affiche de Eden à l
Eden à l'Ouest

Affiche de Comme les 5 doigts de la main
Comme les 5 doigts de la main












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z






© Cinéma Passion 2001-2020







58 visiteurs connectés