Cinéma >Les actrices > Judy Davis

Judy Davis
Actrice, Productrice

Biographie

  Judy Davis


Née le 23 avril 1955, Judy Davis suit à l'âge de 20 ans les cours de la prestigieuse National Institue of Dramatic Art de Sidney, en compagnie de l'acteur Mel Gibson. A peine diplomée de l'académie, l'actrice se fait très rapidement un nom dans le paysage cinématographique avec My brilliant career (1979) où elle incarne une femme forte révoltée contre la rigidité de la société victorienne du XIXème siècle. Un titre bien prémonitoire pour notre actrice australienne puisque ce rôle passionné lui vaut une nomination pour deux BAFTA : celui de la meilleure actrice et de la meilleure révélation féminine.

Malgré cette nomination, Judy Davis préfère poursuivre sa carrière au théâtre qu'elle avait alors entamée. Entre deux pièces, l'actrice ne refuse cependant pas d'apparaître dans quelques films de genre tels que Hoodwink (1981) ou encore Commando (1982). Mais c'est surtout en 1984 que la carrière cinématographique de l'actrice connaît sa consécration en tournant sous la direction de David Lean dans La Route des Indes. En incarnant une femme révoltée cette fois-ci contre les régimes coloniaux en Inde, Judy Davis se voit nommée pour l'oscar de la meilleure actrice. Sa carrière hollywoodienne est désormais lancée.

Après son mariage avec l'acteur Colin Friels et la naissance de son fils, la vie privée de Judy Davis semble prendre le pas sur sa carrière cinématographique qu'elle préfère alors mettre en " stand-by ". Installée à Sydney, l'actrice tourne cependant quelques films australiens indépendants comme les drames Kangaroo (1986), High Tide (1987) ou encore le thriller Georgia (1988). Ce n'est véritablement qu'au début des années 90 où Judy Davis revient au grand public en tournant pour Woody Allen dans le fantaisiste Alice (1990). En incarnant la soeur de Mia Farrow, notre actrice australienne se fait remarquer par plusieurs cinéastes en vogue. Elle tourne ainsi sous la direction de Joel Coen en femme d'écrivain dans Barton Fink(1991) puis s'aventure dans l'univers étrange et fantastique de David Cronenberg en apparaissant dans Le Festin nu (1991) avant de retrouver une nouvelle fois Woody Allen dans la comédie conjugale Maris et femmes (1992).

Pour son rôle de femme névrosée, Judy Davis est nommée à la fois aux oscars, aux golden globes et aux BAFTA de la meilleure actrice, mais ce personnage torturé va cependant fortement influencer la suite de sa carrière. Judy Davis persiste ainsi dans ce filon en interprétant une femme en proie à une crise conjugale dans le loufoque Tel est pris qui croyait prendre(1994) de Ted Demme puis incarne la machiavélique Gloria Russel dans Les Pleins pouvoirs (1996) de Clint Eastwood. L'actrice poursuit toujours sa galerie de personnages maniaques : elle devient la femme délurée de Staline dans Children of the Revolution (1996) avant de retrouver Woody Allen en interprétant l'une des ses amantes hystériques dans Harry dans tous ses états (1997).

Après son rôle de femme divorcée dans Celebrity (1998) et de mère dépressive dans Swimming upstream (2003), Judy Davis abandonne son profil de femme torturée pour incarner la libérale Comtesse de Noailles dans Marie-Antoinette (2005) de Sofia Coppola.

Filmographie

  Judy Davis


Affiche de La Rupture
La Rupture

Affiche de Marie-Antoinette
Marie-Antoinette

Affiche de La route des Indes
La route des Indes

Affiche de Le festin nu
Le festin nu












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z








© Cinéma Passion 2001-2021







63 visiteurs connectés