Cinéma >Les actrices > Milla Jovovich

Milla Jovovich
Actrice, Productrice

Biographie

  Milla Jovovich


Milla Natasha Jovovich est née le 17 décembre 1975 à Kiev, en Ukraine, alors dépendant de l'Union Soviétique. Enfant unique de l'actrice Gallina Loginova et du physicien Bogdanovich Jovovich, elle passe ses cinq premières années à voyager entre Londres, où travaille son père, et la Russie, où le couple réside. Puis la famille quitte définitivement – et secrètement – l'Union Soviétique pour aller s'installer à Sacramento, en Californie. Nous sommes alors en pleine guerre froide, et la petite Milla sera longtemps stigmatisée, aux Etats-Unis, comme la “communiste” de l'école...

A 11 ans, Milla décide de devenir comédienne. Mais sa beauté imparable l'entraîne d'abord sur les podiums, et, grâce à une photo de Herb Ritts qui fera la une d'un magazine de mode italien, elle devient en quelques années une des top-models les plus demandés de la planète, alignant les couvertures de magazines quasiment à la chaîne. Le cinéma fait enfin appel à elle en 1988, alors qu'elle a 13 ans, pour un rôle dans A fleur de peau, nanar crypto-érotique de Zalman King, le scénariste de 9 semaines 1/2.

A 18 ans, Milla tâte de la chanson, sous l'égide de Stuart Zender, bassiste de Jamiroquai, et sort son premier album, "The Divine Comedy", dans la mouvance “world music”, très loin des sucreries auxquelles on pouvait s'attendre dans un premier temps. Les couvertures des magazines de mode continuent à s'enchaîner, et les tournages aussi, mais les films sont loin d'être des chefs-d'œuvre (Retour au lagon bleu ne fera pas d'elle une Brooke Shields n°2), mis à part Dazed and Confused (inédit en France), qui suscita un intérêt conséquent chez le public américain féru de films indépendants et impertinents.

Il faudra attendre 1997 et Le cinquième élément pour voir enfin exploser la plastique et le talent de la belle Ukrainienne sur grand écran. Elle y est Leeloo, une rousse androïde chargée de sauver le monde aux côtés de Bruce Willis. Elle-même sauvée côté cinéma, Milla se voit réclamée par de bons réalisateurs, et tourne successivement sous la direction de Spike Lee (He Got Game, qui devrait enfin sortir en France dans les prochains mois) et Wim Wenders (The Million Dollar Hotel, avec Mel Gibson). En attendant, elle retrouve son ex-mari Luc Besson pour Jeanne d'Arc, dans le rôle d'une Pucelle d'Orléans au top de sa beauté.

L'actrice continue à interpréter des rôles mystérieux, tout en côtoyant de grands noms du cinéma. Chez Spike Lee, elle est une prostituée martyrisée (He Got Game), pour Wim Wenders, elle devient Eloïse, ange déchu du Down Town New Yorkais (The Million Dollar Hotel). En 2001, elle s'essaie à la comédie dans le Zoolander de Ben Stiller, avant d'aller se frotter aux morts vivants dans Resident evil et ses deux suites, Apocalypse (2004) puis Extinction (2007), tous trois adaptés du jeu vidéo à succès. Habituée aux univers inquiétants et futuristes, on la retrouve dans Ultraviolet où elle est chargée de protéger un petit garçon d'une guerre qui sévit entre humains et vampires.

Deux ans plus tard, elle change de registre en s'affichant aux côtés de Timothy Olyphant et Steve Zahn dans Escapade fatale, racontant l'histoire d'un couple dont la lune de miel à Hawaï tourne au cauchemar. Elle enchaine la même année avec Phénomènes Paranormaux, un thriller se déroulant en Alaska, et Resident Evil : Afterlife 3D de Paul W.S. Anderson, le quatrième volet de la célèbre saga dans laquelle l'actrice prête ses traits à Alice Prospero, héroïne charismatique en guerre contre les zombies.

Filmographie

  Milla Jovovich


Affiche de Phénomènes paranormaux
Phénomènes paranormaux

Affiche de Resident Evil : Afterlife 3D
Resident Evil : Afterlife 3D

Affiche de Le Cinquième élément
Le Cinquième élément

Affiche de Escapade fatale
Escapade fatale












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z






© Cinéma Passion 2001-2020







63 visiteurs connectés