Cinéma >Les réalisateurs > Nicolas Boukhrief

Nicolas Boukhrief
Réalisateur, Scénariste, Producteur

Biographie

  Nicolas Boukhrief


Né à Antibes le 4 juin 1963, Nicolas Boukhrief est un passionné de cinoche depuis toujours. A peine âgé de 19 ans, il confonde le magazine "Starfix" avant d'en devenir rédacteur en chef. Mais causer du cinéma, c'est bien, en faire c'est mieux. Il devient ainsi assistant à la mise en scène d'Andrzej Zulawski, tout en continuant ses activités de journaliste. Réalisateur pour le magazine "Dynamo", diffusé sur Arte entre 1988 et 1989, il cosigne le scénario du film de Jean-Jacques Zilbermann Tout le monde n'a pas la chance d'avoir des parents communistes. Petit à petit, Nicolas Boukhrief se rapproche du poste de réalisateur… Mais pour l'heure, il crée et dirige "Le journal du cinéma" sur Canal+ de 1990 à 1993 avant de se jeter définitivement dans le bain. Il réalise Va mourire, où trois garçons (dont Marc Duret), petits magouilleurs sur la Cote d'Azur, vont croiser une femme qui mettra à mal leurs certitudes et la monotonie de leurs vies misérables. Demeurant conseiller à la programmation cinéma sur Canal+ jusqu'en 1996 (après 1997, il s'occupera de la programmation et présentera "Mon ciné-club", toujours sur Canal+), il travaille également avec Mathieu Kassovitz avec qui il coscénarise le film Assassin(s). Il s'attelle également à un projet personnel et met en chantier le scénario de Le plaisir et ses petits tracas, comédie dramatique qui verra le jour en 1998. Avec Vincent Cassel, Boukhrief trace un portrait “Marabout d'ficelle” (un bidasse qui rencontre une infirmière, qui retrouve un comique, qui rencontre une femme mariée, qui retrouve un notable…). Ses expériences d'écriture le mèneront à devenir responsable de Canal+ Ecriture, studio d'élaboration de scénarios, avec Richard Grandpierre au sein de Canal+. Sous sa direction verront le jour Bernie d'Albert Dupontel ou encore Dobermann de Jan Kounen. Le ton est donné. Se lançant en 1997, toujours avec Richard Gandpierre, dans l'aventure de la production avec Eskwad au sein du Studio Canal+, il retrouve Albert Dupontel au moment où ce dernier réalise Le créateur. Les deux hommes se rencontrent de nouveau aujourd'hui à l'occasion du troisième long de Nicolas Boukhrief, Le convoyeur, sombre récit des heures tragiques dans l'univers des convoyeurs de fonds.

Filmographie

  Nicolas Boukhrief


Affiche de Cortex
Cortex

Affiche de Gardiens de l
Gardiens de l'ordre

Affiche de Le convoyeur
Le convoyeur

Affiche de Made in France
Made in France












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z






© Cinéma Passion 2001-2020







198 visiteurs connectés