Cinéma >Les réalisateurs > Peter Yates

Peter Yates
Réalisateur, Producteur

Biographie

  Peter Yates


Après une formation à la Royal Academy of Dramatic Art, le britannique Peter Yates commence dans les années 50 par être assistant doubleur, puis assistant réalisateur notamment sur Les Canons de Navarone de J. Lee Thompson et Alexander Mackendrick, ou Un brin d'escroquerie de Guy Hamilton. Il passe à la réalisation pour une comédie musicale Vacances d'été, puis One Way Pendulum, un film indépendant. Il se fait remarquer avec une version actuelle du premier western américain Le vol du grand rapide (1902) intitulée Trois milliards d'un coup, un film de braquage avec Stanley Baker.

La célébrité, Peter Yates l'atteint avec Bullitt, qui s'inscrit dans l'évolution du film policier avec une course poursuite infernale et pleine de violence. Yates fera de ces poursuites sa spécialité avec La Bande des quatre (1979) ou Ambulances tous risques (1975). A la fin des années 60, il tourne avec de grands acteurs : il dirige ainsi Peter O'Toole dans La Guerre de Murphy. L''acteur y joue avec brio un adepte jusqu'au-boutiste de la maxime "?il pour ?il". Yates engage Robert Redford pour Les Quatre malfrats. Le monde des bandits le fascine, et Robert Mitchum et Peter Boyle sont ses prochains gangsters dans Les Copains d'Eddie Coyle (1973).

Loin du "star system", il n'aura aucun complexe à avoir une image de réalisateur de divertissement, avec des films grand public. D'un autre côté, il sera plus tendre avec John et Mary, qui valut à Dustin Hoffman une nomination aux Golden Globes, voire émouvant dans son portrait d'un vieil interprète de Shakespeare dans L' Habilleur (1984) ou Eleni, film sur l'amour maternel tourné en 1985. Tendresse familiale toujours, avec Un Ménage explosif (1995), sur les rapports complices entre un grand-père et son petit-fils, orphelin de père et de mère. Leur complicité s'effrite à mesure que le garçon grandit, et le grand-père (interprété par Peter Falk) doit gérer seul la situation.

Après un échec commercial cuisant (le space opéra Krull, 1982), Yates fait un retour au thriller pêchu avec Une Femme en péril (1988) ou Suspect dangereux (1987). Il tourne en 1998 son dernier film Curtain call, une comédie sur un célibataire, apeuré à l'idée de se marier qui achète une maison hantée par les fantômes d'un couple d'acteurs. Après plusieurs téléfilms dont une version de Don Quichotte avec John Lithgow et Bob Hoskins en 2000, il s'était éloigné des plateaux. Peter Yates a obtenu quatre nominations aux Oscars dont "meilleur film" et "meilleur réalisateur" pour La Bande des quatre en 1979, puis pour L' Habilleur en 1983.

Auteur : Corentin Palanchini

Filmographie

  Peter Yates


Affiche de Bullitt
Bullitt

Affiche de Krull
Krull

Affiche de Les Quatre malfrats
Les Quatre malfrats

Affiche de Curtain call
Curtain call












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z








© Cinéma Passion 2001-2023







86 visiteurs connectés