Cinéma >Les acteurs > Sam Rockwell

Sam Rockwell
Acteur

Biographie

  Sam Rockwell


Né le 5 novembre 1968 à Daly City en Californie, le petit Sam Rockwell a baigné très tôt dans le monde des artistes puisque ses deux parents étaient aussi acteurs et que sa grand-mère maternelle était prof de théâtre. Toute la famille déménage à New York quand Sam a 2 ans, allant d'abord vivre dans le Bronx, avant de regagner Manhattan. Ses parents divorcent alors qu'il n'a que 5 ans. Sam part alors vivre avec son père à San Francisco, où il passe finalement le gros de son enfance, tandis qu'il revient l'été à New York. Le garçon fait ses débuts au théâtre à 10 ans en compagnie de sa mère, et plus tard, il étudiera à la High School for the Performing Arts de San Francisco. Pas tout à fait parvenu au terme de ses études en 1988, il débute à l'écran dans Clownhouse, un film d'horreur produit par Francis Ford Coppola où trois échappés de l'asile se déguisent en clowns et terrorisent les habitant d'une maison. L'année suivante, il aurait dû accéder à la notoriété aux Etats-Unis avec la série "Dream Street", mais s'en fait renvoyer plus rapidement que prévu... Après son diplôme, Sam repart à New York pour de bon et suit pendant deux ans des cours d'art dramatique au William Esper Acting Studio. On le revoit alors dans quelques rôles à la télévision, dont "Over the Limit" sur ABC, ou encore "Dead Drunk" pour HBO, où il incarne un jeune homme alcoolique. On le retrouve aussi au générique des Tortues Ninja, puis à celui des séries télé "Law & Order" et "New York Police blues", tandis qu'il continue à tenir régulièrement des petits rôles au théâtre et à décrocher des engagements d'un jour au cinéma. En 1994, c'est une pub pour une bière qui le met un temps à l'abri du besoin et lui permet de mieux se concentrer sur sa carrière de comédien. Résultat des courses, il apparaît dans pas moins de cinq films en 1996, dont Basquiat, un portrait du célèbre peintre new-yorkais par Julian Schnabel, et la comédie Box of moonlight dans laquelle Sam incarne un curieux bonhomme vivant comme un demi-sauvage habillé comme Davy Crockett, qui parvient à égayer la vie morose d'un John Turturro ingénieur électricien en pleine crise de la quarantaine. Si ce film ne rencontre pas un gros succès en salle, il parvient néanmoins à faire connaître des critiques Sam Rockwell, qui transformera l'essai en 1997 avec Lawn Dogs (inédit en France), où il récidivait dans le registre d'un personnage marginal, qui a bien du mal à entrer en contact avec le monde extérieur. Le créneau de Sam est donc alors le film indépendant. On le voit ainsi en duo chanté avec Steve Zahn dans la comédie Casses en tout genre, en apprenti-tueur à gages dans Jerry and Tom, où en participant au film de Woody Allen Celebrity, ainsi qu'à la version ciné du Songe d'une nuit d'été. Devenu Wild Bill, le prisonnier incontrôlable dans La ligne verte, membre de la loufoque épopée Galaxy quest, l'ampleur des films dans lesquels il apparaît commence à s'étoffer. On le voit ainsi dans les gros coups d'Hollywood ainsi qu'en témoigne sa performance du très fourbe et très riche fils à papa Eric Knox dans Charlie et ses drôles de dames. En 2001, il défie Gene Hackman dans l'art de Braquages, puis apparaît dans la comédie 13 Moons auprès de Steve Buscemi, avant de rejoindre l'équipe de bras cassées de Bienvenue à Collinwood remake du film italien "Le pigeon" où une escouade de losers (dont George Clooney) s'essaie au casse grand format. Les deux hommes se retrouvent en 2002 pour Confessions d'un homme dangereux. Aux côtés et sous la direction de Clooney, Sam tient le (premier) rôle d'un homme à l'étonnant destin, producteur de télé-poubelle le jour et tueur à la solde de la CIA la nuit... Il fait ensuite équipe avec Nicolas Cage, grand maniaque phobique expert en arnaques de tout genre et flanqué d'une ado de fille bien encombrante dans Les associés de Ridley Scott et joue dans la comédie de John McKay d’après P.G. Woodhouse, Piccadilly Jim, avec Tom Wilkinson, Frances O’Connor, Brenda Blethyn et Amanda Peet. Et avant de le retrouver dans le drame politique The F Word de Jed Weintrob et le film de guerre Jarhead de Sam Mendes, Sam Rockwell est aujourd'hui le blond et poilu Zaphod Beeblebrox, un extraterrestre chef de la Galaxie de H2G2 : Le guide du voyageur galactique de Garth Jenning. Vers l'infini et au-délà…

Filmographie

  Sam Rockwell


Affiche de Mission-G
Mission-G

Affiche de Les associés
Les associés

Affiche de Iron man 2
Iron man 2

Affiche de Gentlemen Broncos
Gentlemen Broncos












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z






© Cinéma Passion 2001-2019







141 visiteurs connectés