Cinéma >Les acteurs > Vincent Elbaz

Vincent Elbaz
Acteur

Biographie

  Vincent Elbaz


Vincent Elbaz est né à Paris le 3 février 1971. Il envisage d'abord être chanteur ou danseur avant de se décider pour la comédie. Si son premier rôle sur grand écran lui est offert par Cédric Klapisch dans Le péril jeune, Vincent Elbaz a débuté, comme beaucoup (et après un séjour au Cours Florent) sur les planches des théâtres, en s'illustrant dans "L'ouest, le vrai", de Sam Shepard, mis en scène par Jean-Yves Hadjadj. Après deux ans de travail sur cette pièce, Elbaz va de nouveau retâter de la planche sous la direction d'Antoine Scotto, dans "La plaisante aventure", de Carlo Goldoni. Ce qui nous amène à l'année 93, celle de la fameuse chronique ado Péril jeune, dans lequel Elbaz tient un des rôles principaux. Après deux apparitions dans Le plus bel âge... et Enfants de salaud, il explose grâce à son rôle de vendeur dans le sentier dans La vérité si je mens !, qui obtiendra le succès que l'on sait. Suit, de très près, Les randonneurs, foot-movie sur le GR 20 corse, qui lui apporte une nouvelle caution parmi le grand public et la profession, qui le nomine au César du Milleur espoir masculin. Malgré un carrière ciné qui commence à prendre une certaine ampleur, il ne délaisse par pour autant le théâtre : on l'applaudit successivement dans "Le bouc", "Courteline + Feydeau = la tête de Toto", et il effectue une tournée d'un an avec la compagnie de théâtre de rue Moctezuma. On le voit également à la télévision dans deux films ("Le juge est une femme : le secret de Marion", et "Gueule de nuit"), mais c'est définitivement au cinéma qu'Elbaz se distingue : inspecteur de police péroxydé dans Quasimodo d'El Paris, détective dans Le sourire du clown, fêtard invétéré dans Peut-être, de son pote Cédric Klapisch, amant 70's dans La parenthèse enchantée ou junkie en totale déchéance, paré pour la rédemption dans Un pur moment de rock'n roll, les rôles se suivent et ne se ressemblent pas. Récemment, il était l'ami-amant de Safrane, la fille propre sur elle de Eddie dans le remake français de Absolument fabuleux, avant d'incarner le jeune premier romantique qui cherche à sortir Lætitia Casta du caniveau dans Rue des plaisirs. Invité à danser dans la ronde de stars (Bouquet, Gainsbourg, Dutronc, Rampling...) d'Embrassez qui vous voulez de Michel Blanc en jeune dragueur arrogant, et après son apparition dans le récent Un monde presque paisible de Michel Deville, il participe aujourd'hui au nouveau film de Cédric Klapisch, titré Ni pour ni contre, bien au contraire, et qu'il a tourné auprès de sa belle (à la ville) Marie Gillain. Il y est un gangster obsédé par l'argent (presque) facile et le luxe qu'il procure, qui va tenter un dernier gros coup pour se mettre définitivement à l'abri du besoin, entraînant dans sa course une jeune reporter que rien de disposait à connaître ce destin d'aventurière.

Filmographie

  Vincent Elbaz


Affiche de Absolument fabuleux
Absolument fabuleux

Affiche de Tellement proches
Tellement proches

Affiche de Peut-être
Peut-être

Affiche de Comme les 5 doigts de la main
Comme les 5 doigts de la main












Recherche :
Titre de films :
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  LE  LES  LA  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z






© Cinéma Passion 2001-2019







146 visiteurs connectés